Le Monde

Serge Gbagbo candidat aux municipales à Gagnoa agressé

Incident à Gagnoa : Serge Gbagbo, candidat aux municipales, agressé.

Malgré cet incident regrettable, Serge Gbagbo n’a pas été découragé. Le lendemain de l’agression, il a rassemblé les résidents du quartier Soleil, où il réside

Gagnoa, le 15 Août 2023 – Une scène tumultueuse s’est déroulée dans le quartier Babré de Gagnoa le mardi soir, lorsque Serge Gbagbo, président de la jeunesse communale et candidat indépendant aux élections municipales, a été pris pour cible dans une altercation violente. Les événements ont pris une tournure inattendue alors que des individus, apparemment liés à la mairie locale, ont agressé M. Gbagbo, l’accusant de détenir indûment une moto qui lui avait été confiée dans le cadre de ses responsabilités de président des jeunes.

dav

Ses détracteurs lui reproche l’utilisation pour sa campagne d’une moto de la Jeunesse communale

Les raisons derrière cette agression sont complexes et révélatrices des tensions qui se cachent sous la surface de la politique locale. D’une part, les détracteurs de M. Gbagbo affirment que son mandat en tant que président de la jeunesse communale avait expiré, il devait rendre la moto et ne pas l’utiliser pour promouvoir sa campagne électorale en tant que candidat aux municipales. Les agresseurs auraient affirmé que cette utilisation de la moto était injuste vis-à-vis du maire sortant Yssouf Diabaté, qui cherche également à se succéder lui-même à la tête de la mairie.

Lire aussi : Le Ministre Amadou Coulibaly inaugure une campagne novatrice pour une utilisation responsable des médias sociaux

Cependant, M. Gbagbo ne se laisse pas intimider facilement. Dans sa déclaration, il a insisté sur le fait qu’il avait prévu de restituer la moto après les élections municipales. Son intention était d’organiser une assemblée générale pour présenter son bilan à ses partisans et discuter de l’avenir de la jeunesse communale. Cette agression est perçue par lui comme une tentative de perturber son engagement politique envers la communauté et de saper sa candidature indépendante.

Le maire Yssouf Diabaté nie toute implication

La réaction du maire Yssouf Diabaté ne s’est pas fait attendre. Il a fermement condamné l’agression contre M. Gbagbo, déclinant toute implication dans cette affaire. Il a affirmé qu’il aurait simplement contacté les autorités si son intention avait été de récupérer la moto. Ces événements viennent s’ajouter à la complexité de la campagne municipale déjà tendue à Gagnoa.

Malgré cet incident regrettable, Serge Gbagbo n’a pas été découragé. Le lendemain de l’agression, il a rassemblé les résidents du quartier Soleil, où il réside, pour présenter sa candidature aux élections municipales. Cet événement reflète la détermination de M. Gbagbo à poursuivre sa participation active dans le processus démocratique local, malgré les obstacles qui se dressent sur son chemin.

Lire aussi : Niger : 17 soldats tués par des djihadistes à la frontière avec le Burkina Faso

Alors que les élections municipales approchent, l’affaire Serge Gbagbo met en évidence la tension qui règne à Gagnoa autours des élections locales. Les rivalités, les ambitions personnelles et les dynamiques de pouvoir se manifestent dans des événements tels que celui-ci

Franck Singa

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP