Le Monde

L'inauguration des centres de santé de Kiendi Oualogo

Développement des Soins de Santé : deux ambulances flambant neuves pour Kiendi Oualogo et San-Poro (Bondoukou)

Inauguration des Centres de Santé de Kiendi Oualogo et de San-Poro sous l’Égide du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural

Le département de Bondoukou a été le théâtre d’un événement historique le samedi 12 août 2023, avec l’inauguration simultanée des centres de santé de Kiendi Oualogo et de San-Poro. Ces événements significatifs ont été présidés par M. Kobenan Kouassi Adjoumani, le ministre d’État en charge de l’Agriculture et du Développement Rural. Ces nouvelles installations médicales revêtent une importance cruciale pour les populations locales et témoignent d’un engagement fort en faveur de l’amélioration des soins de santé dans la région.

Deux ambulances flambant neuves aux populations de Kiendi Oualogo et de San-Poro

Sous un ciel radieux, les habitants de Kiendi Oualogo et de San-Poro se sont rassemblés en masse dans leurs localités respectives pour célébrer ces jalons vitaux dans le domaine de la santé. A San-Poro comme à Kiendi Oualogo, le ministre d’État Adjoumani a été chaleureusement accueilli, accompagné par des personnalités notables, dont le préfet de la région du Gontougo, M. Andjou Koua, et le représentant du ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle.

L’événement a été rehaussé par la remise de deux ambulances flambant neuves aux populations de Kiendi Oualogo et de San-Poro, une initiative généreusement offerte par le ministre de la Santé, M. Pierre N’Gou Dimba. Cette contribution témoigne de la collaboration entre les ministres pour répondre aux besoins de la population en matière de soins d’urgence.

Lire aussi : Triste adieu au professeur Bénié Bi Vroh Joseph

Dans un premier temps, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a exprimé sa reconnaissance envers les acteurs locaux qui ont contribué à la réalisation des centres de santé. Il a également souligné son engagement à fournir les moyens nécessaires pour améliorer le bien-être des populations. Le ministre Adjoumani a, en outre, salué l’enthousiasme et le soutien massif des populations, témoignant de la confiance qu’elles accordent à son leadership. Il a également rappelé son dévouement au développement durable de la région.

Les arnaqueurs ne dirigeront pas notre région

Concernant les élections régionales et municipales à venir : Nous avons déjà gagné les élections qui arrivent. Sur ma liste figurent la plupart des députés et des personnalités qui comptent dans cette région dont 20 femmes. Les populations du Gontougo n’accepteront pas que des arnaqueurs dirigent notre région. Sinon elles nous regretteront toute leur vie. Je voudrais vous dire combien je suis engagé à poursuivre la voie du développement. A Bondoukou, les femmes ont demandé à mon épouse d’être sur la liste du candidat du RHDP aux municipales, M. Bamba Salia. A ce propos, nos détracteurs prétendent que je ferai de mon épouse le maire de Bondoukou, une fois la liste RHDP élue. Ceux-là sont des menteurs qu’il faut chasser. Nous n’avons pas cette ambition. Et dieu ne nous le pardonnera pas si nous le faisons. Ce que dieu nous a donné nous suffit. Bamba Salia va gagner à Bondoukou. Car l’éléphant que je suis est avec lui. Bamba Salia va gagner à Bondoukou. Car la vérité finira par triompher du mensonge

Le Ministre Adjoumani

Le président du Conseil régional du Gontougo, M. Kossonou Kouassi Ignace, a également exprimé sa reconnaissance envers les efforts déployés par le ministre de la Santé pour améliorer les services médicaux dans la région du Gontougo. Il a aussi souligné le rôle clé joué par le ministre d’État Adjoumani et a loué son engagement envers le partage et le développement. « Le ministre Adjoumnai est un leader avisé avec un sens élevé du partage. A travers ses actions de terrain, je voudrais rendre hommage au président de la République, M. Alassane Ouattara pour sa clairvoyance et ses nobles actions de développement. L’inauguration du centre de santé de Kiendi Oualogo permet à ce village et aux villages environnant d’obtenir une meilleure prise en charge médicale. Le Coût de construction et d’équipement du centre de santé de Kiendi Oualogo s’élève à 150 millions de francs CFA. Le Conseil régional du Gontougo, qui a à sa tête, le ministre d’Etat Adjoumani, a contribué à hauteur de 53 899 371 francs CFA. Le reste a été apporté par le M. Faustin, doyen des cadre du village, le ministre d’Etat Adjoumani lui-même et son épouse ».

Le député Kra Paulin : « Le ministre Adjoumani, candidat RHDP aux régionales ne peut pas perdre le match’.

A San-Poro comme à Kiendi Oualogo, le député de Sorobango et Tagadi, Kra Koffi Paulin, a quant à lui mis en évidence l’importance de l’inauguration de ces centres de santé en tant qu’hommage au ministre Adjoumani et à son rôle crucial dans la région. Il a appelé les cadres locaux à se rassembler pour soutenir ses initiatives de développement.

Les populations, les élus et les cadres de notre circonscription et d’ailleurs sont venus prendre part à l’inauguration du centre de santé de Kiendi Oualogo et rendre hommage au ministre d’Etat Adjoumani. Il est important de l’honorer à ici à Kiendi Oualogo, là où a trouvé sa compagne pour la vie. Son épouse fait aussi beaucoup pour ce village. J’appelle l’ensemble des cadres à se mettre ensemble pour Kiendi Oualogo. Et le ministre Adjoumani est le ciment de l’unité et la cohésion des cadres. C’est pour toutes ces raisons qu’il faut soutenir le ministre Adjoumnai et son épouse

Le député Kra Paulin

Lire aussi : Sanctions économiques contre le Niger : les prix augmentent et la population souffre

Concernant les élections régionales du 2 septembre prochain dans le Gontougo, Kra Koffi Paulin n’est pas passé par quatre chemins : « Le ministre Adjoumani, candidat du RHDP ne peut pas perdre le match. Soyons des boucliers autour de lui afin de le protéger et de lui permettre de monter encore plus haut »

Pour sa part, le représentant du ministre de la Santé, M. Yao Kouadio Abissa, a témoigné de la formation et du mentorat offerts par le ministre Adjoumani, soulignant l’influence positive de ce dernier sur sa carrière. Il a regretté l’absence du ministre de la Santé due à un deuil, mais a souligné l’importance de cet événement pour la région.

Jean Michel

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP