Le Monde

Rencontre leaders religieux ARPCI et ministre de l'Intérieur Côte d'Ivoire

Des leaders religieux d’ARPCI discutent de la paix et de la stabilité avec le ministre de l’Intérieur ivoirien en prévision de la période électorale

Les discussions se sont centrées sur la mise en place de mesures préventives visant à empêcher toute forme d’intimidation, de harcèlement ou de discrimination

Abidjan, le 8 août 2023 – Une délégation de hauts responsables religieux de l’Alliance des religions pour la paix en Côte d’Ivoire (ARPCI), dirigée par Cheikhoul Aïma Ousmane Diakité, président du Conseil supérieur des imams (COSIM), a eu une rencontre significative ce mardi avec Gal Vagondo Diomandé, le ministre de l’intérieur et de la sécurité.

Le président du COSIM, Cheikhoul Aïma Ousmane Diakité, a souligné l’importance du dialogue et de la coopération

Lors de cette rencontre, qui s’est déroulée au siège du ministère, les leaders religieux ARPCI ont eu l’opportunité de présenter leur organisation au ministre et d’échanger des idées sur la manière de maintenir la paix et la stabilité pendant la période électorale à venir. La Côte d’Ivoire se prépare pour une phase électorale cruciale, et les leaders religieux jouent un rôle vital dans la promotion de l’harmonie et de l’unité nationale.

Les discussions se sont centrées sur la mise en place de mesures préventives visant à empêcher toute forme d’intimidation, de harcèlement ou de discrimination envers les citoyens pendant la période électorale. Les leaders religieux ont exprimé leur préoccupation quant à la préservation des droits fondamentaux des citoyens et ont proposé des idées pour garantir un environnement électoral pacifique et équitable.

Lire aussi : Tournoi de l’indépendance doté du trophée Kobenan Kouassi Adjoumani, une réussite éclatante pour Méré

Le président du COSIM, Cheikhoul Aïma Ousmane Diakité, a souligné l’importance du dialogue et de la coopération entre les leaders religieux et les autorités gouvernementales pour assurer la sécurité et le bien-être de la population. Il a également insisté sur le rôle crucial des leaders religieux dans la diffusion de messages de tolérance, d’acceptation et de respect mutuel.

Objectif : prévenir tout incident pouvant perturber le processus électoral

De son côté, le ministre Gal Vagondo Diomandé a salué l’engagement des leaders religieux ARPCI en faveur de la paix et de la stabilité nationale. Il a exprimé sa volonté de collaborer étroitement avec eux pour mettre en place des stratégies efficaces visant à prévenir tout incident pouvant perturber le processus électoral. Il a également souligné l’importance de la pluralité religieuse en Côte d’Ivoire et a encouragé les leaders religieux à continuer de jouer un rôle actif dans la promotion du dialogue interconfessionnel.

Lire aussi : la diplomatie « est la meilleure voie à suivre » au Niger, selon la Cédéao

Cette rencontre entre les leaders religieux d’ARPCI et le ministre de l’intérieur et de la sécurité marque une étape essentielle dans la préparation de la Côte d’Ivoire pour la période électorale à venir. La collaboration entre les autorités gouvernementales et les leaders religieux promet de renforcer la cohésion sociale et de préserver la paix dans le pays.

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP