Le Monde

Convention de partenariat entre l'ONECI et la chambre des notaires de Côte d'Ivoire

Une nouvelle ère de coopération contre la fraude identitaire et le blanchiment de capitaux en Côte d’Ivoire

Le directeur général de l’ONECI a souligné l’importance de cet engagement en faveur de la sécurité, de la transparence et de l’intégrité des actes.

Abidjan, le 4 août 2023 – Une convention de partenariat historique a été officiellement signée entre l’Office national de l’état civil et de l’Identification de Côte d’Ivoire (ONECI) et la chambre des notaires de Côte d’Ivoire. Cette collaboration sans précédent vise à renforcer la sécurité et la crédibilité des actes en lien avec l’identification unique des personnes, tout en luttant activement contre la fraude sur l’identité et le blanchiment de capitaux.

Cette alliance marque le début d’une collaboration mutuellement bénéfique

L’accord a été paraphé par le directeur général de l’ONECI, M. Christian Ago Kodia, et le président de la chambre des notaires de Côte d’Ivoire, Me Fulgence Ahobaut-Besset, lors d’une cérémonie solennelle à Abidjan. Ce partenariat stratégique de lutte contre la fraude identitaire ouvre de nouvelles perspectives en matière de protection des intérêts des citoyens et de l’environnement des affaires.

Selon M. Christian Ago Kodia, cette alliance marque le début d’une collaboration mutuellement bénéfique. Elle permettra de combattre ensemble la fraude sur l’identité, la fraude documentaire et le blanchiment de capitaux. Grâce à cette coopération, la crédibilité des actes liés à l’identification unique des individus sera renforcée, garantissant ainsi la confiance des populations envers les prestataires de services.

Lire aussi : Un tournoi de football rassemble les foules à Méré, célébrant le trophée du Ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani

Le directeur général de l’ONECI a souligné l’importance de cet engagement en faveur de la sécurité, de la transparence et de l’intégrité des actes. Il est convaincu que cette alliance avec la chambre des notaires permettra à l’ONECI de réaliser une part importante de sa mission fondamentale.

Une obligation essentielle dans la lutte contre le blanchiment de capitaux

De son côté, Me Fulgence Ahobaut-Besset a exprimé sa gratitude envers M. Christian Ago Kodia pour avoir su reconnaître la complémentarité des missions de leurs institutions respectives. Il a souligné que l’identification des clients représente une obligation essentielle dans la lutte contre le blanchiment de capitaux, et la chambre des notaires joue un rôle crucial en tant qu’autorité de régulation et de contrôle de la bonne exécution de ces obligations.

Grâce à cette collaboration inédite, l’ONECI mettra à disposition des notaires un ensemble de services essentiels, notamment un système d’authentification et de vérification d’identité, un dispositif pour détecter la fraude documentaire, ainsi qu’un système de labellisation des services offerts par la chambre des notaires.

Lire aussi : Niger : Paris appuie « avec fermeté » l’effort de la Cédéao pour faire échouer la tentative de putsch

En outre, l’ONECI a déployé des Terminaux de vérification d’identités pour renforcer la sécurité numérique des titres d’identité. Cette mesure vise à prévenir toute tentative de fraude et à assurer la fiabilité des documents officiels.

En somme, cette convention de partenariat marque une avancée significative dans la lutte contre la fraude identitaire et le blanchiment de capitaux en Côte d’Ivoire. Elle témoigne de la volonté commune de l’ONECI et de la chambre des notaires de travailler main dans la main pour garantir un environnement sûr, transparent et propice aux affaires, tout en protégeant les droits et la sécurité des citoyens.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP