Le Monde

Tournoi de la solidarité à Guessiho

Un tournoi inter-villages placé sous le signe de la solidarité : le sport au service de l’agriculture et de l’éducation.

Cela fait maintenant 18 ans que le tournoi de la solidarité existe, et chaque année, il apporte de l’espoir et de l’enthousiasme dans ces villages

Samedi dernier, le village de Guessiho (Gagnoa) a donné le coup d’envoi d’un tournoi inter-villages passionnant, réunissant 13 équipes réparties en 2 poules. Mais ce n’est pas un tournoi de football ordinaire. La particularité de cet événement sportif tant attendu réside dans les récompenses spéciales réservées aux finalistes.

L’agriculture étant l’activité principale dans ces villages…

Placé sous le thème de la ‘solidarité’, le tournoi de la solidarité Guessiho prend une dimension toute particulière avec les promesses de récompenses annoncées par le parrain de la compétition, Adjé Roland. L’agriculture étant l’activité principale dans ces villages, les récompenses ont été soigneusement sélectionnées pour apporter un soutien essentiel aux agriculteurs locaux.

Le village qui sortira victorieux de ce tournoi aura droit à un tricycle, un moyen de transport bienvenu pour faciliter le ramassage de leurs produits agricoles. Les agriculteurs, souvent confrontés à des difficultés pour acheminer leurs productions des champs jusqu’aux marchés, pourront ainsi améliorer leur logistique et accroître leurs revenus.

Lire aussi : Bouaké : Les établissements Henri Poincaré démentent formellement les rumeurs de fermeture

Mais ce n’est pas tout, le parrain du tournoi de la solidarité Guessiho a également prévu d’offrir des paires de bottes, des limes, des machettes et des semences. Tout cela dans le but d’aider les agriculteurs footballeurs à augmenter leur production et à subvenir aux besoins de leurs familles. Leurs enfants pourront ainsi bénéficier d’une éducation adéquate grâce aux revenus supplémentaires générés par leurs activités agricoles.

Le sport, la solidarité et l’agriculture se donnent la main

Adjé Roland, le généreux banquier parrain de l’événement, a exprimé sa vision du rôle des cadres locaux dans le développement de la région. Il considère qu’ils doivent être les relais de l’État pour apporter un soutien concret aux communautés. Selon lui, le sport peut être un levier essentiel pour susciter des changements positifs dans plusieurs domaines de la vie villageoise.

Cela fait maintenant 18 ans que le tournoi de la solidarité existe, et chaque année, il apporte de l’espoir et de l’enthousiasme dans ces villages. L’édition précédente a vu le village de Barouhio s’élever en haut du podium en battant en finale l’équipe de Guessiho. Cette année, les équipes s’affronteront avec détermination, dans l’espoir d’accéder à la finale prévue pour le mois d’octobre prochain.

Lire aussi : les États-Unis ordonnent l’évacuation partielle de leur ambassade au Niger

Ainsi, le sport, la solidarité et l’agriculture se donnent la main dans cette compétition, offrant une perspective positive pour l’avenir de ces villages durant le tournoi de la solidarité Guessiho. Grâce à des initiatives telles que celle-ci, les communautés locales peuvent relever les défis auxquels elles font face et s’épanouir grâce à leur propre dynamisme, sans tout attendre de l’État. Un bel exemple de mobilisation collective pour le bien-être de tous.

Franck Singa

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP