Le Monde

Henri Konan Bédié, hommage politique ivoirien

Une vie politique riche et un héritage incontestable : Hommage à Henri Konan Bédié

Son parcours politique, bien que jalonné de hauts et de bas, laisse une marque indélébile dans l’histoire de la Côte d’Ivoire.

Ce mardi 1er août, la Côte d’Ivoire pleure la perte d’un monument de sa politique : Henri Konan Bédié. À 89 ans, celui qui semblait presque immortel a tiré sa révérence à Abidjan, après avoir été victime d’un malaise dans son fief de Daoukro. Transféré en urgence à la Polyclinique internationale Sainte-Anne-Marie d’Abidjan (Sogemed-Pisam), il a finalement rendu l’âme en début de soirée, laissant derrière lui un héritage incontestable.

Sa détermination et son engagement en politique

La carrière politique d’Henri Konan Bédié fut sans aucun doute exceptionnelle. Dès les années 1960, il est nommé ambassadeur aux États-Unis, marquant le début d’une longue et fructueuse carrière diplomatique. Par la suite, il occupera le poste de ministre de l’Économie et des Finances sous la présidence de Félix Houphouët-Boigny, démontrant ainsi son expertise dans les affaires économiques du pays.

Sa détermination et son engagement en politique le conduiront à des postes de haute importance. D’abord président de l’Assemblée nationale, il accède au sommet de l’État suite au décès du légendaire « Vieux » en 1993. Mais le destin est parfois capricieux, et en 1999, un coup d’État mené par le général Robert Gueï le renverse, bouleversant à jamais sa vision de la politique.

Une vie riche en accomplissements

Henri Konan Bédié n’était pas homme à se laisser abattre facilement. Cet amoureux des cigares, connu pour sa sobriété dans les discours, ne cessa dès lors de lutter pour récupérer le pouvoir qu’il avait perdu. Ce désir était aussi animé par son attachement indéfectible envers le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), qu’il présidait avec dévotion depuis 1994.

Lire aussi : Le Réseau des Amis de Bema Fofana apporte un soutien indéfectible aux candidats du RHDP aux élections régionales et municipales

Son parcours politique, bien que jalonné de hauts et de bas, laisse une marque indélébile dans l’histoire de la Côte d’Ivoire. Homme politique émérite, il a su imprimer sa vision et ses valeurs dans le paysage politique ivoirien. Sa disparition est un moment de deuil pour tout un peuple, mais elle offre également l’occasion de célébrer une vie riche en accomplissements.

Nos sincères condoléances à sa famille

Au-delà des clivages et des opinions divergentes, il est important de se rappeler qu’Henri Konan Bédié a joué un rôle crucial dans le développement de la nation ivoirienne. Son héritage politique reste présent, et sa contribution à la stabilité et à l’évolution du pays demeure incontestable.

Lire aussi : L’ancien président de Côte d’Ivoire Henri Konan Bédié est mort à 89 ans

En ces heures de tristesse, nous adressons nos sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à tous ceux qui ont été touchés par son engagement sans faille envers la Côte d’Ivoire. La nation se souviendra à jamais de cet homme d’État, et son souvenir perdurera dans le cœur de ses concitoyens, témoignant ainsi de sa place indéniable dans l’histoire politique du pays.

Jacques Anderson

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP