Le Monde

Nouveaux conseillers du Conseil Constitutionnel en Côte d'Ivoire

Les nouveaux Conseillers du Conseil Constitutionnel prêtent serment en Côte d’Ivoire

La Présidente du Conseil Constitutionnel, Chantal Nanaba Camara, a appelé les nouveaux conseillers à jouer un rôle crucial dans le renforcement du prestige de l’institution.

Abidjan-Plateau, le 28 juillet 2023 – C’est avec solennité et détermination que trois nouveaux conseillers du Conseil Constitutionnel ont prêté serment ce vendredi, devant la Présidente du Conseil, Chantal Nanaba Camara, au siège de l’Institution à Abidjan-Plateau. Nommés par le chef de l’État Alassane Ouattara pour une durée de six ans, ces éminents personnages de la magistrature et du droit s’engagent à exercer leur fonction avec indépendance, impartialité et dans le respect de la constitution.

Nouveaux conseillers du Conseil Constitutionnel en Côte d'Ivoire
Nouveaux conseillers du Conseil Constitutionnel en Côte d’Ivoire

Richard Christophe Adou, magistrat hors hiérarchie, apporte une expérience de 31 ans de service au sein de la magistrature ivoirienne

Parmi les nouveaux conseillers du Conseil Constitutionnel de Côte d’Ivoire, nous retrouvons Mme Aimée Zebeyoux, magistrate hors hiérarchie, qui possède un parcours remarquable et diversifié. Ayant occupé d’importantes fonctions juridictionnelles, administratives et associatives tout au long de sa carrière, elle est notamment reconnue pour son engagement en faveur des droits de l’homme et a présidé l’association des femmes juristes de Côte d’Ivoire.

Lire aussi : Hommage aux forces de défense et de sécurité

Richard Christophe Adou, également magistrat hors hiérarchie, apporte une expérience de 31 ans de service au sein de la magistrature ivoirienne. Il a occupé diverses fonctions, notamment en tant que directeur de la cellule spéciale d’enquête et d’instruction et de la lutte contre le terrorisme, ainsi que procureur de la République près les tribunaux de Bouaké et d’Abidjan.

Le troisième conseiller assermenté est Sébastien Yédoh Lath, enseignant-chercheur en droit public, agrégé des facultés de droit. Sa contribution au monde académique est marquée par de nombreuses communications et publications, témoignant de son expertise en la matière.

La Présidente a insisté sur la mission éminemment importante du Conseil Constitutionnel

Lors de la cérémonie de prestation de serment, la Présidente du Conseil Constitutionnel, Chantal Nanaba Camara, a appelé les nouveaux conseillers à jouer un rôle crucial dans le renforcement du prestige de l’institution. Elle a souligné que leur première épreuve de vérité serait les échéances électorales à venir, durant lesquelles le Conseil Constitutionnel devra garantir l’expression libre et inaltérée du suffrage, conformément aux principes cardinaux de la démocratie.

Rappelant le rôle fondamental de l’institution, la Présidente a insisté sur la mission éminemment importante du Conseil Constitutionnel, qui doit veiller à la régularité et à la sincérité des élections, bases essentielles de la légalité démocratique selon les mots de Rousseau.

Lire aussi : Sénégal : Ousmane Sonko a été arrêté à son domicile

Enfin, Chantal Nanaba Camara a exprimé sa gratitude envers les membres du Conseil sortants, qui, sous la direction de l’ancien président Koné Mamadou, ont contribué à accroître le prestige de l’institution et ont laissé une jurisprudence abondante et riche.

Œuvrer pour l’édification d’une Côte d’Ivoire fraternelle

Dans un contexte où les attentes des Ivoiriens à l’égard du Conseil Constitutionnel sont élevées, la Présidente a invité les nouveaux conseillers du Conseil Constitutionnel de Côte d’Ivoire, ainsi que les autres membres à l’union et au travail participatif. Ensemble, ils devront œuvrer pour l’édification d’une Côte d’Ivoire fraternelle, solidaire, pacifique et prospère, où la démocratie et la justice sont renforcées. Les nouveaux conseillers ont désormais pour mission de défendre les valeurs démocratiques et constitutionnelles du pays, en rendant des décisions éclairées et impartiales, et en agissant comme gardiens de la constitution ivoirienne. La nation place un immense espoir en leur précieux concours pour la réalisation de cette mission cruciale

Alfred Zeus

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP