Le Monde

Inauguration du Pôle gynéco obstétrique et pédiatrique du CHU de Cocody et de l'Institut de médecine nucléaire d'Abidjan

Un Pas de Géant pour la Santé en Côte d’Ivoire : Le Premier Ministre Patrick Achi Inaugure Deux Établissements de Pointe

Le Pôle gynéco-obstétrique et pédiatrique du CHU de Cocody est un bâtiment à quatre niveaux, d’une capacité de 228 lits, représentant un investissement total de 17,7 milliards FCFA.

Abidjan, le mardi 25 juillet 2023 – Un moment historique pour la santé en Côte d’Ivoire, le Premier Ministre Patrick Achi a présidé aujourd’hui une cérémonie d’inauguration doublement importante. Il s’agit de la cérémonie d’inauguration du Pôle gynéco obstétrique et pédiatrique du CHU de Cocody ainsi que de l’Institut de médecine nucléaire d’Abidjan, deux établissements sanitaires dotés d’équipements aux standards internationaux, destinés à améliorer considérablement les soins apportés aux citoyens du pays.

L’Institut de médecine nucléaire viendra compléter l’arsenal thérapeutique

Nous inaugurons deux établissements de pointe au service de nos sœurs et de nos frères, notamment les plus petits et les plus fragiles. Avec ce Pôle gynéco obstétrique et pédiatrique, nous disposons d’une structure ultramoderne qui va grandement améliorer la prise en charge du couple mère-enfant. L’Institut de médecine nucléaire viendra compléter l’arsenal thérapeutique qui permettra d’améliorer le diagnostic et le traitement de diverses infections liées au cancer. Ce sont là deux symboles d’une Côte d’Ivoire qui avance, soucieuse de la santé de tous, d’une Côte d’Ivoire solidaire voulue par le Président Alassane Ouattara

Patrick Achi

Lire aussi : Dématérialisation des marchés publics : Un pas de géant vers la modernisation de l’administration

Le Pôle gynéco-obstétrique et pédiatrique du CHU de Cocody est un bâtiment à quatre niveaux, d’une capacité de 228 lits, représentant un investissement total de 17,7 milliards FCFA. C’est une avancée majeure dans le pays, car ce service de référence contribuera à réduire considérablement le taux de mortalité maternelle et infantile.

Les efforts du gouvernement ivoirien dans le secteur de la santé

Quant à l’institut de médecine nucléaire d’Abidjan, il représente un investissement global de 1,2 milliards FCFA et comble un déficit crucial dans le dispositif de diagnostic et de suivi des maladies liées au cancer.

Pour le Chef du gouvernement, ces réalisations s’inscrivent dans le cadre du programme de modernisation hospitalière en cours. Il a également rappelé les efforts du gouvernement visant à assurer une gestion rationnelle et efficace du système de santé. Parmi ces efforts figurent le renforcement des investissements dans le secteur, la modernisation des plateaux techniques, le développement des pôles de spécialités, et la mise en place de nouvelles modalités de gestion des établissements, entre autres.

Les citoyens de la Côte d’Ivoire se réjouissent

Patrick Achi a souligné que toutes ces actions témoignent de l’engagement du gouvernement à améliorer le niveau du système de santé et à le rendre plus performant, contribuant ainsi à faire de la Côte d’Ivoire un hub sanitaire régional.

Lire aussi : RDC: pourquoi Félix Tshisekedi n’ira pas en Ukraine et en Russie

Cette journée historique, les citoyens de la Côte d’Ivoire se réjouissent de ces avancées majeures dans le domaine de la santé, qui renforcent l’espoir en un avenir meilleur et plus sain pour tous. Ces deux établissements de pointe sont de véritables pas de géant pour le bien-être des Ivoiriens, en particulier des plus vulnérables, et témoignent de la détermination du pays à progresser vers une nation plus solidaire et en pleine croissance.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP