Le Monde

Partenariat entre la Côte d'Ivoire et le FIDA pour le développement agricole durable

Côte d’Ivoire et FIDA : Un partenariat agricole florissant pour une croissance durable

Parmi les points discutés lors de la rencontre, l’Agropole Nord-Est occupe une place centrale. La Côte d’Ivoire bénéficiera d’un financement estimé à 50 millions de dollars américains

La Côte d’Ivoire renforce son partenariat avec le Fonds international de développement agricole (FIDA) pour stimuler le secteur agricole et nourrir une croissance durable. Ce mardi 25 juillet 2023, une délégation ivoirienne dirigée par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, M. Kobenan Kouassi Adjoumani, a été reçue en audience par le Président du FIDA, M. Alvaro Lario, à Rome. La rencontre s’inscrit dans le cadre de la participation de la Côte d’Ivoire au Sommet des Nations Unies sur les Systèmes Alimentaires.

Parmi les points discutés lors de la rencontre, l’Agropole Nord-Est occupe une place centrale.

Au cours de cette rencontre fructueuse, les 7 projets financés dans cadre du partenariat entre la Côte d’Ivoire et le FIDA ont été passés en revue, dont 5 ont déjà été menés à terme avec succès. Le Ministre d’Etat Adjoumani s’est félicité de la solide collaboration entre la Côte d’Ivoire et le FIDA, une coopération qui s’est épanouie pendant plus de 20 ans. Cette longue et fructueuse alliance témoigne de la confiance accordée par le FIDA à la Côte d’Ivoire, qui sera bientôt le fier hôte du siège régional de l’institution. La cérémonie d’inauguration, à laquelle le Directeur Général du FIDA assistera en personne, promet d’être un événement marquant pour les deux parties.

Lire aussi : Le Ministre d’État Adjoumani, un pilier essentiel de l’agriculture ivoirienne au Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires

Parmi les points discutés lors de la rencontre, l’Agropole Nord-Est occupe une place centrale. La Côte d’Ivoire bénéficiera d’un financement estimé à 50 millions de dollars américains de la part du FIDA pour soutenir ce projet d’envergure. Cette initiative vise à renforcer les capacités agricoles dans la région, et la contribution du FIDA est essentielle pour assurer son succès.

Renforcer davantage les liens entre le FIDA et la Côte d’Ivoire

Toutefois, le Ministre d’Etat Adjoumani a également évoqué certaines difficultés rencontrées lors de l’exécution de certains projets. Il a souligné des problèmes liés au processus de sélection et de constitution des équipes projet, et a exprimé le besoin d’une plus grande flexibilité afin de privilégier les profils locaux familiers avec les réalités du terrain. De plus, il a plaidé en faveur d’une mise à disposition plus rapide des budgets annoncés par l’institution, afin d’éviter les retards dans la réalisation des projets.

Lire aussi : Deux ans après le coup de force Kaïs Saied en Tunisie, la crise politique perdure

En vue de renforcer davantage les liens entre le FIDA et la Côte d’Ivoire, M. Alvaro Lario, le Directeur Général du FIDA, a annoncé sa participation à l’édition 2023 du Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales d’Abidjan (SARA). Cette prestigieuse exposition, qui se tiendra du 28 septembre au 8 octobre 2023 au Parc des Expositions de Port-Bouët, offrira une occasion unique de promouvoir l’agriculture ivoirienne et de renforcer les échanges entre les acteurs du secteur.

En conclusion, la rencontre de partenariat entre la Côte d’Ivoire et le FIDA a démontré l’engagement commun en faveur d’un développement agricole durable en Côte d’Ivoire. Grâce à cette collaboration solide, le pays est sur la voie d’une croissance agricole prometteuse et bénéficie du soutien continu du FIDA pour relever les défis du secteur et améliorer les conditions de vie des agriculteurs ivoiriens.

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP