Le Monde

Tragédie en RDC

Tragédie en RDC : Un militaire abat 13 personnes, dont neuf enfants, lors d’un enterrement familial

Ce militaire faisait partie de la force navale congolaise et était affecté à la localité de Gobu, à proximité du village de Tchomia.

Hélas, un drame horrible a secoué la République démocratique du Congo, où un militaire a été impliqué dans une tragédie bouleversante qui a coûté la vie à treize personnes, dont neuf enfants innocents. Les événements tragiques se sont déroulés dans le village de Tchomia, situé dans la province de l’Ituri, à l’est du pays.

Le militaire aurait agi en raison d’un différend familial

Cette tragédie en RDC est survenue lors d’un enterrement dans le village de Tchomia, situé à environ soixante kilomètres de Bunia, le chef-lieu de l’Ituri. Selon les informations disponibles, il semblerait que le militaire ait agi en raison d’un différend familial, ce qui a conduit à cette impensable fusillade.

Lire aussi : Serge Beynaud, artiste chanteur ivoirien : « Célébrons la valeur locale ! »

Le lieutenant Jules Ngongo Tshikudi, porte-parole de l’armée dans la province, a rapporté que le soldat avait été poussé à bout par l’enterrement du jeune garçon, organisé par la famille de son épouse, auquel il n’avait pu assister. Cette absence aurait été à l’origine de son geste extrême et tragique.

Les faits rapportés par l’armée et les témoignages d’organisations de la société civile locale révèlent que le militaire aurait ouvert le feu à bout portant sur les membres de sa belle-famille, causant la mort de treize personnes, dont neuf enfants innocents.

Actuellement en fuite, le militaire est activement recherché par les autorités congolaises

Ce militaire faisait partie de la force navale congolaise et était affecté à la localité de Gobu, à proximité du village de Tchomia. C’est suite au décès de l’un de ses enfants qu’il s’était rendu dans ce village, où il a commis ce terrible acte.

Actuellement en fuite, le militaire est activement recherché par les autorités congolaises. Un avis de recherche et un mandat d’arrêt ont été lancés contre lui afin de le traduire en justice pour ses actes odieux.

Lire aussi : Burkina Faso: le chef de la transition, Ibrahim Traoré, présente de nouveaux équipements militaires

Cette tragédie en RDC soulève de nombreuses questions sur les conditions psychologiques et émotionnelles auxquelles les militaires peuvent être confrontés dans l’exercice de leurs fonctions. Il est essentiel que des mesures soient prises pour prévenir de tels drames à l’avenir et pour assurer que les membres des forces armées reçoivent un soutien approprié pour faire face à leurs éventuels problèmes personnels et familiaux.

En ces moments sombres, la population locale de Tchomia et de l’Ituri dans son ensemble pleure la perte de ces vies innocentes. Les familles des victimes ont été cruellement frappées, laissant derrière elles un sentiment d’incompréhension et de douleur insurmontable.

Alfred Zeus

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP