Le Monde

Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires

Le Ministre d’État Adjoumani, un pilier essentiel de l’agriculture ivoirienne au Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires

Le Ministre Adjoumani a réaffirmé l’engagement de la Côte d’Ivoire à soutenir et à participer activement aux efforts de résilience des systèmes alimentaires.

Rome, Italie – Lundi 24 juillet – Lors du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, qui s’est tenu au siège de la FAO à Rome, le Ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani a pris une place de premier plan en co-présidant une table ronde de haut niveau des parties prenantes. Représentant le Président de la République Alassane Ouattara, il a su mettre en avant l’engagement infaillible de la Côte d’Ivoire envers l’agriculture durable.

Au cœur de son intervention, le Ministre Adjoumani a placé la question de la transformation durable du système alimentaire

Dès le début de son discours, le ministre d’État a exprimé sa fierté de participer à cette rencontre en tant que représentant de son pays. Il a saisi l’occasion pour transmettre les salutations et les félicitations du Président Alassane Ouattara à l’ensemble des participants. Cette marque d’ouverture et de reconnaissance témoigne de l’importance accordée par la Côte d’Ivoire aux enjeux agricoles mondiaux.

Le Ministre Adjoumani n’a pas ménagé ses éloges envers le Secrétaire général de l’ONU et le Centre de Coordination des Systèmes Alimentaires de l’ONU, les organisateurs de cet événement. Il a souligné combien il était heureux de participer à cette table ronde, conscient de l’importance cruciale des délibérations qui allaient s’y tenir.

Lire aussi : Réussite au Baccalauréat 2023 : Un Taux d’Admission en hausse

Au cœur de son intervention, le Ministre d’État a placé la question de la transformation durable du système alimentaire. Il a reconnu que définir clairement les objectifs était une tâche ardue, étant donné les intérêts divergents des parties prenantes. Cette approche franche et honnête démontre la volonté de la Côte d’Ivoire de travailler main dans la main avec la communauté internationale pour relever les défis agricoles.

Le Ministre d’État Adjoumani se positionne comme un pilier essentiel de l’agriculture ivoirienne

La première préoccupation de la table ronde portait sur l’intégration des agendas mondiaux tout en conciliant les intérêts des parties prenantes. Le Ministre Adjoumani a réaffirmé l’engagement de la Côte d’Ivoire à soutenir et à participer activement aux efforts de résilience des systèmes alimentaires. Cette implication témoigne de l’importance accordée par le pays à une agriculture durable et à une sécurité alimentaire renforcée.

Enfin, le Ministre Adjoumani a tenu à féliciter les intervenants pour leurs contributions enrichissantes. Cette marque de reconnaissance souligne l’écoute attentive et le désir de la Côte d’Ivoire de collaborer avec les partenaires internationaux pour développer des solutions durables.

Lire aussi : Sénégal: dispositif sécuritaire levé aux abords du domicile d’Ousmane Sonko

Ainsi, le Ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani se positionne comme un pilier essentiel de l’agriculture ivoirienne, portant haut les ambitions de son pays lors du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires. Son engagement en faveur d’une agriculture durable et résiliente ne fait aucun doute, et la Côte d’Ivoire peut se réjouir de compter sur un tel leader pour défendre ses intérêts agricoles sur la scène internationale.

Alfred Zeus

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP