Le Monde

Inauguration usine de transformation de cacao San Pedro Côte d'Ivoire

Un Pas de Géant pour l’Économie Ivoirienne : Inauguration de l’Usine de Transformation de Cacao à San Pedro

Dans un contexte économique où la filière Café-Cacao joue un rôle prépondérant, cette inauguration revêt une importance capitale.

San Pedro, le 21 juillet 2023 – La Côte d’Ivoire, leader mondial dans la production de cacao avec plus de 2 millions de tonnes chaque année, a franchi une étape majeure dans la valorisation de son potentiel agricole. En effet, ce vendredi, le Vice-Président de la République, Tiémoko Meyliet Koné, a présidé l’inauguration tant attendue d’une nouvelle usine de transformation de cacao à San Pedro.

Le cacao demeure sous-évalué, selon le ministre Adjoumani

Dans un contexte économique où la filière Café-Cacao joue un rôle prépondérant, cette inauguration revêt une importance capitale. La dépendance de l’économie ivoirienne à l’égard de ce binôme clé du secteur agricole est indéniable. Ainsi, cette nouvelle unité de transformation de cacao, mise en place par GCB Cocoa Côte d’Ivoire, marque une étape cruciale dans l’effort de valorisation de cette filière.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Les Forces de Défense et de Sécurité célébrées pour leur professionnalisme et leur dévouement à la paix

Le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, s’est exprimé lors de la cérémonie d’inauguration en soulignant l’importance de cette étape pour l’économie Ivoirienne. Il a précisé que le potentiel du cacao demeure sous-évalué, principalement en raison du faible niveau de transformation des fèves de cacao sur place. Cette situation limite considérablement la valeur ajoutée que pourrait générer le secteur cacao pour le pays.

Dans la quête de durabilité du secteur agricole ivoirien

En atteignant le nombre de 14 usines de broyage avec une capacité de broyage totale de 972 040 tonnes, l’usine de transformation de cacao de GCB Cocoa Côte d’Ivoire représente une avancée significative dans la chaîne de valeur du cacao ivoirien. En permettant une transformation locale accrue des fèves de cacao, cette nouvelle unité vise à créer des opportunités économiques supplémentaires pour les producteurs ivoiriens et à contribuer à une meilleure valorisation du cacao ivoirien sur le marché mondial.

Le ministre d’Etat Adjoumani

L’inauguration de cette usine marque également un pas en avant dans la quête de durabilité du secteur agricole ivoirien. En développant la capacité de transformation sur place, la Côte d’Ivoire pourra mieux contrôler sa chaîne d’approvisionnement, réduire les coûts logistiques et limiter les exportations de matières premières brutes, favorisant ainsi une plus grande valeur ajoutée nationale.

Les encouragements de Tiémoko Meyliet Koné

Le Vice-Président de la République a souligné l’importance de l’investissement dans le secteur agricole et a encouragé les acteurs locaux et internationaux à continuer de soutenir la Côte d’Ivoire dans ses initiatives visant à promouvoir une filière cacao prospère et durable.

Lire aussi : Le président congolais Denis Sassou-Nguesso en visite d’état au Rwanda

L’inauguration de cette usine de transformation de cacao à San Pedro marque un tournant majeur dans l’économie ivoirienne. Cette étape stratégique renforce le secteur cacao du pays, lui permettant de mieux valoriser ses richesses agricoles et de se positionner favorablement sur le marché mondial du cacao.

Alfred Zeus

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP