Le Monde

Inauguration Musée et piscine de Bondoukou

Inauguration du musée et de la piscine de Bondoukou : Le ministre Adjoumani rend hommage aux réalisations de Koné Hiliassou

Le ministre Adjoumani a rappelé que malgré les divergences politiques passées avec le maire sortant, il reconnaît ses mérites en tant que bon maire de Bondoukou.

Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a patronné l’inauguration du musée et de la piscine municipale de Bondoukou, lors d’une cérémonie qui s’est tenue le samedi 8 juillet 2023. La réalisation de ces infrastructures a été rendue possible grâce aux efforts de la mairie de Bondoukou.

Plusieurs personnalités étaient aussi présentes lors de cet événement, notamment Mme Nassénéba Touré, ministre de la famille, de la femme et de l’enfant, Mme Harlette Badou NGuessan, maire d’Arrah, M. Bamba Salia, candidat Rhdp aux municipales, ainsi que de nombreux élus et cadres de la région.

M. Koné Hiliassou, maire sortant de Bondoukou, qui ne se représentera pas pour un nouveau mandat, a dressé le bilan de sa gestion à la tête du Conseil municipal. Son discours avait une tonalité d’adieu, marquant ainsi la fin de son mandat. À cette occasion, il a décerné des arrêtés de nominations à certains chefs de quartiers et a honoré des personnalités de la ville, y compris ses conseillers municipaux.

Lors de son intervention, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a exprimé sa satisfaction d’assister à l’inauguration du musée et de la piscine municipale de Bondoukou. Il a tenu à rendre hommage à M. Koné Hiliassou, soulignant notamment l’inauguration de l’abattoir municipal durant son précédent mandat, lorsque le ministre était en charge des ressources animales et halieutiques. Le ministre Adjoumani a félicité le maire sortant pour avoir réalisé un abattoir moderne au bénéfice de la population de Bondoukou, soulignant ainsi ses compétences en matière de développement.

Le ministre a également évoqué les réalisations du maire Koné Hiliassou, telles que le musée et la piscine municipale, qui témoignent de sa vision et de son engagement en tant que bâtisseur pour sa ville. Il a exprimé le souhait de voir émerger d’autres leaders locaux, tels que Koné Hiliassou, prêts à servir et à travailler pour le bien-être de la collectivité.

Le ministre Adjoumani a rappelé que malgré les divergences politiques passées avec le maire sortant, il reconnaît ses mérites en tant que bon maire de Bondoukou. Il a souligné le soutien qu’il a apporté à M. Koné Hiliassou lors de son second mandat, tout en mettant en avant l’importance de l’unité et de la cohésion pour le succès des projets politiques.

Le ministre a évoqué les prochaines élections régionales, dans lesquelles il est candidat pour le Conseil régional du Gontougo. Il a mentionné les défis auxquels sont confrontés les candidats RHDP, notamment la concurrence des candidatures indépendantes qui peuvent diviser les voix des électeurs. Il a appelé à l’unité et à la solidarité entre les membres de sa région, soulignant que la victoire dépend de leur capacité à s’unir et à soutenir le candidat désigné par le président Alassane Ouattara.

Le ministre a également salué les réalisations du Conseil régional du Gontougo et rendu hommage au président, Kossonou Kouassi Ignace, pour son travail. Il a réfuté les accusations de détournement de fonds du Conseil régional qui circulent à son encontre, soulignant son parcours politique irréprochable et son engagement envers sa communauté.

Enfin, le ministre a réagi aux récents incidents d’incendies criminels de véhicules à Bondoukou, réaffirmant sa volonté de soutenir les forces de défense et de sécurité pour appréhender les auteurs. Il a réfuté avec force les allégations diffamatoires de M. Dappa Donatien , coordonnateur PPA-CI à son encontre, l’impliquant dans ces actes criminels. Pour faire la lumière sur cette affaire, le ministre d’Etat a publiquement saisi le commissaire de police, en présence du préfet de région, afin de convoquer et d’entendre son accusateur.

Alfred Zeus

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP