Le Monde

Adoption programme triennal 2024-2026 Conseil régional du Gontougo

Le ministre d’État Adjoumani salue l’adoption du programme triennal 2024-2026 par les conseillers régionaux du Gontougo

Le ministre d’État a ensuite exprimé son admiration envers le président du Conseil régional du Gontougo, M. Kossonou Kouassi Ignace, ainsi qu’envers tous les conseillers régionaux.

Bondoukou, le 7 juillet 2023 – Lors de la 2e session ordinaire de l’année du Conseil régional du Gontougo, qui s’est déroulée à Bondoukou, le ministre d’État, Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, a prononcé un discours marquant pour saluer l’adoption du programme triennal 2024-2026 par les conseillers régionaux.

Le ministre d’État a débuté son allocution en exprimant sa gratitude envers Mme Nassénéba Touré, ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, qui, à peine rentrée de la Mecque il y a deux jours, a choisi de se rendre dans la région du Gontougo pour participer aux festivités de la Journée internationale de la Famille célébrée à Bondoukou. Il a donc tenu à rendre hommage à sa collègue Massénéba Touré pour son engagement et sa présence.

M. Adjoumani a également saisi l’occasion pour remercier chaleureusement le préfet de région, M. Andjou Koua, qui a joué un rôle crucial durant la crise politico-militaire qui a affecté la Côte d’Ivoire. Il a souligné l’importance des rapports véridiques et précis émanant des préfets afin de guider les décisions du président de la République de manière éclairée.

Le ministre d’État a ensuite exprimé son admiration envers le président du Conseil régional du Gontougo, M. Kossonou Kouassi Ignace, ainsi qu’envers tous les conseillers régionaux. Il a salué leurs réalisations collectives au sein du Conseil régional, et a particulièrement mis en avant le rôle de coordination joué par le président Kossonou Ignace pour parvenir à ces résultats remarquables.

Face à certaines accusations de détournement de fonds du Conseil régional, le ministre Adjoumani a fermement démenti les allégations selon lesquelles il aurait personnellement utilisé trois milliards de francs CFA par an provenant du budget régional, prouvant qu’il s’agissait de fausses informations. Il a déclaré avoir toujours agi avec intégrité tout au long de ses 16 années en tant que ministre, et qu’il n’avait jamais détourné le moindre centime. Sa confiance accordée par le président de la République est la preuve de son honnêteté et de son dévouement.

Le ministre d’État a conclu son discours en exprimant sa fierté d’être au service de son pays et en remerciant Dieu de l’avoir nommé ministre d’État dans le gouvernement du président Alassane Ouattara. Il a affirmé qu’il continuerait à travailler avec détermination et à consacrer ses efforts pour le bien-être de la population, tout en ouvrant la voie à de nouvelles générations pour occuper des postes de responsabilité. Il a affirmé que s’il existe quelqu’un capable de faire mieux que lui, il se soumettrait à la volonté divine.

Ainsi, le discours inspirant du ministre d’État Adjoumani a marqué cette session du Conseil régional du Gontougo, mettant en avant l’importance de l’adoption du programme triennal 2024-2026 et soulignant son engagement indéfectible envers le développement de la région.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP