Le Monde

Débat d'orientation budgétaire 2024-2026 à l'Assemblée nationale

Le ministre du budget Moussa Sanogo présente les orientations budgétaires et économiques pour 2024-2026 lors d’un débat animé à l’Assemblée nationale

La pression fiscale, un sujet majeur dans le débat, a suscité des interrogations et des suggestions de la part des députés présents. M. Sanogo a exposé les mesures envisagées pour équilibrer les recettes publiques

Abidjan- Lundi 26 juin 2023 a marqué une étape cruciale dans le processus budgétaire de l’État, alors que M. Moussa Sanogo, ministre du budget et du porte-feuille de l’État, s’est adressé aux députés membres de la Commission des Affaires Economiques et Financières (CAEF) de l’Assemblée nationale lors d’un débat d’orientation budgétaire. Cette rencontre, qui s’est déroulée à l’hémicycle au Plateau, a été l’occasion pour le ministre de présenter les orientations budgétaires et économiques pour les années 2024-2026, telles qu’énoncées dans le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP).

Depuis le basculement en 2020 vers le mode budget-programmes, la gestion budgétaire de l’État a connu une transformation significative. Le DPBEP 2024-2026 offre un aperçu de la situation financière de l’État et des priorités qui façonneront son action au cours de cette période cruciale. Ainsi, le débat d’orientation budgétaire 2024-2026 à l’Assemblée nationale a permis aux parlementaires de la CAEF de partager leurs observations et préoccupations, enrichissant ainsi les échanges avec le ministre.

Tout au long de cette séance parlementaire, M. Moussa Sanogo a répondu aux questions posées par les députés, abordant des sujets d’intérêt national. Parmi les thématiques abordées figuraient la pression fiscale, l’inflation, la dette extérieure, l’agriculture et la transformation structurelle de l’économie. Ces échanges approfondis ont jeté une lumière nouvelle sur les défis auxquels l’État devra faire face au cours des prochaines années.

La pression fiscale, un sujet majeur dans le débat, a suscité des interrogations et des suggestions de la part des députés présents. M. Sanogo a exposé les mesures envisagées pour équilibrer les recettes publiques tout en garantissant une fiscalité équitable et propice à la croissance économique. De même, la question de l’inflation a été abordée avec des propositions concrètes visant à maintenir la stabilité des prix et à prévenir toute dégradation de la situation économique.

La dette extérieure, préoccupation partagée par de nombreux acteurs économiques, a également été évoquée lors du débat. Le ministre a souligné l’importance d’une gestion rigoureuse de la dette tout en explorant les possibilités de diversification des sources de financement pour réduire la dépendance excessive à l’égard des emprunts extérieurs.

Par ailleurs, le rôle crucial de l’agriculture dans le développement économique a été mis en avant. M. Sanogo a mis en évidence les initiatives du gouvernement visant à soutenir le secteur agricole et à promouvoir une croissance durable à travers la modernisation des infrastructures et l’encouragement de l’entrepreneuriat agricole au cours du débat d’orientation budgétaire 2024-2026 à l’Assemblée nationale.

Enfin, le ministre du budget a abordé la question de la transformation structurelle de l’économie. Il a souligné la nécessité de diversifier les secteurs économiques et d’encourager l’innovation, afin de créer de nouvelles opportunités d’emploi et de stimuler la croissance économique à long terme.

Ce débat d’orientation budgétaire 2024-2026 à l’Assemblée nationale a été l’occasion pour M. Moussa Sanogo de présenter les grandes lignes des orientations budgétaires et économiques pour les années à venir. Les échanges fructueux avec les députés de la CAEF ont permis d’approfondir les débats et de prendre en compte les préoccupations de tous les acteurs impliqués dans la gestion économique du pays.

Le gouvernement s’engage ainsi à élaborer un budget-programme ambitieux, en adéquation avec les priorités nationales, et à poursuivre son dialogue constructif avec le Parlement pour garantir une mise en œuvre efficace des politiques économiques et financières.

Alfred Zeus

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP