Le Monde

Audience de Donald Trump à Miami

Donald Trump plaide non coupable de mauvaise gestion présumée de documents classifiés lors d’une audience à Miami

L’audience de mardi marque une étape cruciale dans l’affaire contre Donald Trump, qui continue de nier toute faute dans la gestion des documents classifiés qui lui sont reprochés.

Dans une audience tenue le mardi 13 juin 2023 dans un palais de justice fédéral à Miami, l’ancien président Donald Trump a plaidé non coupable de 37 chefs d’accusation liés à une présumée mauvaise gestion de documents classifiés. Accompagné de son avocat, Todd Blanche, Trump a demandé un procès devant jury pour répondre à ces accusations.

Lors de l’audience, Trump est apparu assis, les bras croisés, arborant une expression renfrognée sur son visage. Toutefois, il n’a pas pris la parole.

Walt Nauta, l’assistant et co-accusé de Trump, a également été présent lors de l’audience. Ses empreintes digitales ont été prises, et bien qu’il ait comparu pour la première fois mardi, son arrestation effective est prévue pour le 27 juin.

Outre le plaidoyer de non-culpabilité de Trump, voici les autres faits marquants de l’audience de Donald Trump à Miami qui a duré environ 45 minutes :

  • Le juge magistrat Jonathan Goodman a émis une décision stipulant que Trump ne pouvait pas communiquer directement avec Nauta concernant cette affaire. Le juge a également demandé aux procureurs d’établir une liste de témoins potentiels avec lesquels Trump ne peut pas communiquer, à moins que cela ne passe par l’intermédiaire de son avocat.
  • Aucune restriction de voyage n’a été imposée à aucun des accusés par le juge.
  • Le ministère de la Justice a recommandé que Trump et Nauta soient libérés sans conditions financières ou spéciales. Le procureur David Harbach a affirmé que le gouvernement ne considère aucun des accusés comme un risque de fuite.
  • En ouverture de l’audience, le juge Goodman a exprimé sa gratitude envers l’ensemble de la communauté des forces de l’ordre pour leur travail lors de cette affaire.
  • Avant l’audience de mise en accusation, les maréchaux adjoints ont procédé à la réservation de l’ancien président et ont pris des copies électroniques de ses empreintes digitales. Toutefois, aucune photographie n’a été prise de Trump, en raison de sa notoriété. Le processus de réservation a duré environ 10 minutes.

L’audience de Donald Trump à Miami, ce mardi, marque une étape cruciale dans cette affaire. Cependant l’ancien président américain continue de nier toute faute dans la gestion des documents classifiés qui lui sont reprochés. Le procès à venir promet d’être suivi de près alors que l’ancien président cherche à défendre sa réputation et à prouver son innocence face à ces accusations.

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP